Axiclim

Pourquoi ma pompe à chaleur consomme beaucoup d'électricité ?

(et comment éviter la surconsommation d'une pac) 

Vous avez choisi d’installer une pompe à chaleur (PAC) pour chauffer votre logement de manière écologique et économique. Mais vous constatez que votre facture d’électricité est plus élevée que prévu. Comment expliquer cette consommation électrique anormale ? Quelles sont les causes possibles et les solutions à mettre en œuvre ? Voici nos conseils pour optimiser le fonctionnement de votre PAC et réduire votre consommation d’énergie.

Lire la vidéo sur video pourquoi ma pompe a chaleur surconsomme - pompe a chaleur surconsommation solutions

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur et comment fonctionne-t-elle ?

Une pompe à chaleur est un système de chauffage qui utilise les calories présentes dans l’environnement (air, eau ou sol) pour les transformer en chaleur et la diffuser dans votre logement. Il existe différents types de PAC, selon la source d’énergie utilisée et le mode de diffusion de la chaleur :

  • La PAC air-air : elle capte les calories de l’air extérieur et les restitue sous forme d’air chaud dans votre logement, grâce à des unités intérieures (ventilo-convecteurs). Elle peut aussi fonctionner en mode réversible, c’est-à-dire qu’elle peut rafraîchir votre logement en été en inversant le cycle thermodynamique.
  • La PAC air-eau : elle capte les calories de l’air extérieur et les transfère à un circuit d’eau chaude, qui alimente ensuite vos émetteurs de chaleur (radiateurs, plancher chauffant, etc.). Elle peut aussi produire de l’eau chaude sanitaire, si elle est couplée à un ballon d’eau chaude.
  • La PAC géothermique : elle capte les calories du sol ou des nappes phréatiques, grâce à des capteurs enterrés, et les transfère à un circuit d’eau chaude, qui alimente vos émetteurs de chaleur. Elle peut aussi produire de l’eau chaude sanitaire, si elle est couplée à un ballon d’eau chaude.
  • La PAC aquathermique : elle capte les calories d’une source d’eau naturelle (lac, rivière, etc.), grâce à des capteurs immergés, et les transfère à un circuit d’eau chaude, qui alimente vos émetteurs de chaleur. Elle peut aussi produire de l’eau chaude sanitaire, si elle est couplée à un ballon d’eau chaude.

Une pompe à chaleur a besoin d’électricité pour faire fonctionner son compresseur, qui est l’élément clé du cycle thermodynamique. Le compresseur permet d’augmenter la pression et la température du fluide frigorigène, qui circule entre les différents échangeurs de chaleur. Plus le compresseur est performant, plus la PAC est efficace et consomme peu d’électricité.

probleme grosse consommation electrique pompe a chaleur

Quelle est la consommation électrique moyenne d’une pompe à chaleur ?

En moyenne, on estime que la consommation électrique annuelle d’une PAC aérothermique est d’environ 40 kWh par m2, tandis que la consommation électrique annuelle d’une PAC géothermique ou aquathermique est d’environ 30 kWh par m2. Ces valeurs sont à comparer avec la consommation électrique annuelle d’un chauffage électrique classique, qui est d’environ 150 kWh par m2.

Pourquoi j'ai un problème de surconsommation avec ma pompe à chaleur ? (les causes d'une grosse consommation d'électricité)

La consommation électrique d’une pompe à chaleur dépend de plusieurs facteurs, tels que :

Le type de PAC

Les PAC aérothermiques sont généralement plus gourmandes en électricité que les PAC géothermiques ou aquathermiques, car elles sont plus sensibles aux variations de température extérieure. En effet, plus il fait froid dehors, plus la PAC doit fournir un effort pour capter les calories et les restituer à l’intérieur. À l’inverse, plus il fait chaud dehors, plus la PAC doit fournir un effort pour rafraîchir l’air intérieur, si elle est réversible.

est ce qu'une pompe a chaleur consomme beaucoup d'electricite - surconsommation pac air-eau

La puissance de la pompe à chaleur

Plus la PAC est puissante, plus elle consomme d’électricité. La puissance de la PAC doit être adaptée aux besoins de chauffage de votre logement, en fonction de sa surface, de son isolation, de son orientation, etc. Si la PAC est surdimensionnée, elle va fonctionner par à-coups et consommer plus que nécessaire. Si elle est sous-dimensionnée, elle ne va pas pouvoir assurer le confort thermique souhaité et consommer plus que prévu.

Le coefficient de performance (COP)

Le COP est le rapport entre la quantité de chaleur produite par la PAC et la quantité d’électricité consommée pour la faire fonctionner. Plus le COP est élevé, plus la PAC est performante et consomme peu d’électricité. Le COP varie selon les conditions de fonctionnement de la PAC (température extérieure, température de l’eau, etc.). Il est donc important de se référer au COP saisonnier, qui est la moyenne du COP sur une année, pour comparer les PAC entre elles.

Une pompe à chaleur qui consomme trop ? 4 solutions pour éviter la surconsommation  électrique de la pompe

Si vous constatez que votre PAC consomme plus d’électricité que la moyenne, il existe des solutions pour réduire sa consommation et optimiser son rendement. Voici quelques conseils à suivre :

Vérifiez l’isolation de votre logement

Une bonne isolation permet de limiter les déperditions de chaleur et de réduire les besoins de chauffage. Vous pouvez isoler les murs, les combles, les fenêtres, les portes, etc. Vous pouvez aussi bénéficier d’aides financières pour réaliser des travaux d’isolation, comme le crédit d’impôt, la prime énergie, l’éco-prêt à taux zéro, etc.

probleme surconsommation electrique pac - pompe a chaleur qui consomme trop

Réglez la température de consigne de votre PAC

La température de consigne est la température que vous souhaitez atteindre dans votre logement. Plus elle est élevée, plus la PAC consomme d’électricité. Il est conseillé de régler la température de consigne entre 19°C et 21°C dans les pièces à vivre, et entre 16°C et 18°C dans les chambres. Vous pouvez aussi utiliser un thermostat ou une sonde extérieure pour adapter la température de consigne en fonction de la température extérieure et de votre présence dans le logement.

Entretenez régulièrement votre pompe à chaleur

Un entretien régulier permet de garantir le bon fonctionnement de votre PAC et d’éviter les pannes ou les dysfonctionnements. Il est recommandé de faire vérifier votre PAC par un professionnel qualifié au moins une fois par an. L’entretien comprend le nettoyage des filtres, la vérification du niveau de fluide frigorigène, le contrôle des paramètres électriques, etc. Vous pouvez souscrire un contrat d’entretien avec votre installateur ou un prestataire spécialisé, qui vous assurera un suivi régulier et une intervention rapide en cas de besoin.

Remplacez votre PAC si elle est trop ancienne ou défectueuse

Si votre PAC a plus de 15 ans ou si elle présente des signes de faiblesse (bruit, fuite, baisse de performance, etc.), il peut être intéressant de la remplacer par un modèle plus récent et plus performant. Vous pouvez bénéficier d’aides financières pour changer votre PAC, comme la prime à la conversion des chaudières, le chèque énergie, la TVA réduite, etc.

Une pompe à chaleur est un système de chauffage écologique et économique, qui utilise les calories de l’environnement pour produire de la chaleur. Mais elle a aussi besoin d’électricité pour fonctionner, et sa consommation peut varier selon le type de PAC, la puissance, le COP, etc. Pour réduire la consommation électrique de votre PAC, il est important de bien l’isoler, de la régler, de l’entretenir et de la remplacer si nécessaire. Ainsi, vous pourrez profiter d’un confort thermique optimal tout en maîtrisant votre facture d’énergie.

Sources article :

 particuliers.engie.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *