Axiclim

Qu'est-ce que la GTB (Gestion Technique du Bâtiment) ? définition et infos

La gestion technique du bâtiment (GTB), ou solution Smart Building, est un système de gestion technique qui permet de superviser, centraliser et contrôler les équipements techniques d’un bâtiment (tertiaires et industries) tels que le chauffage, la climatisation, la ventilation, la régulation, la domotique, les ascenseurs, contrôles d’accès et les alarmes.

La GTB est composée d’un système informatique qui joue un rôle central dans la gestion et l’optimisation des installations techniques pour améliorer la performance énergétique du bâtiment.

Quelle est la définition de la GTB ?

La gestion technique du bâtiment (GTB) consiste en un système de contrôle, supervision et de gestion centralisée des équipements techniques d’un bâtiment. Elle vise à optimiser l’efficacité énergétique et le confort des occupants en régulant et pilotant les systèmes de chauffage, climatisation, ventilation, et autres équipements techniques. La GTB se distingue de la GTC (Gestion Technique Centralisée) par sa capacité à intégrer des solutions domotiques et à centraliser la gestion technique de bâtiments tertiaires.

Les avantages d’une gestion technique centralisée pour un bâtiment sont multiples. Elle permet une meilleure régulation des équipements techniques, une optimisation de la consommation énergétique et une réduction des coûts de maintenance.

La GTB offre la possibilité de répondre aux exigences réglementaires liées à l’installation d’un tel système, telles que le décret BACS.

Un bâtiment est appelé “bâtiment intelligent” quand il est géré par une solution d’automation GTB.

Installateur devis GTB GTC - régulation - supervision batiment

Vous êtes à la recherche d’un installateur de système GTB ?
Faites confiance à Axiclim pour la mise en place d’une solution GTB dans vos bâtiments 

Comment la GTB permet elle de gérer les équipements techniques du bâtiment ?

La GTB (Gestion Technique du Bâtiment) permet de gérer les équipements techniques du bâtiment en utilisant des systèmes de contrôle et d’automatisation avancés

La GTB se compose de trois éléments principaux :

  • Des capteurs et des dispositifs de mesure qui collectent des données sur les paramètres du bâtiment, tels que la température, l’humidité, la luminosité, la présence humaine, etc.
  • Des automates et des contrôleurs qui interprètent les données, prennent des décisions et envoient des commandes aux équipements, tels que le chauffage, la ventilation, la climatisation, l’éclairage, la sécurité, etc.
  • Des mécanismes d’actionnement qui mettent en œuvre les commandes et activent ou désactivent les équipements en fonction des besoins.

 

La GTB permet ainsi de piloter les équipements techniques à distance, de les adapter aux conditions réelles du bâtiment, de les optimiser pour réduire la consommation d’énergie, d’améliorer le confort des occupants, de détecter les pannes et les anomalies, et de réaliser des analyses et des rapports sur les performances du bâtiment.

Niveaux et classes de GTB

Les classes et les niveaux de GTB ne sont pas exactement la même chose, mais ils sont liés. En effet, plus le niveau de GTB est élevé, plus la classe de GTB est susceptible d’être performante. Par exemple, une GTB de niveau 3 permet d’atteindre une classe A ou B, tandis qu’une GTB de niveau 1 se limite à une classe C ou D.

Les niveaux de GTB

Les niveaux de GTB sont des degrés d’automatisation du pilotage des équipements techniques du bâtiment, selon les objectifs de surveillance, de confort et d’analyse. Il existe trois niveaux de GTB : 1, 2 et 3, allant du plus simple au plus complexe.

Quels sont les trois niveaux de GTB ?

Il existe trois niveaux de GTB selon le degré d’automatisation du pilotage :

  • Niveau 1 : La surveillance des installations de sécurité et l’optimisation de la maintenance technique. Ce niveau consiste à assurer le bon fonctionnement des équipements, à détecter les anomalies et à planifier les interventions.
  • Niveau 2 : Le contrôle du confort et l’optimisation des coûts d’exploitation. Ce niveau consiste à adapter les paramètres des équipements en fonction des besoins des occupants, des conditions extérieures et des tarifs énergétiques.
  • Niveau 3 : L’analyse de la consommation énergétique du bâtiment. Ce niveau consiste à mesurer, à comparer et à optimiser la performance énergétique du bâtiment, en tenant compte des objectifs environnementaux et réglementaires.

Les classes de GTB

Les classes de GTB sont des catégories de performance énergétique des systèmes de gestion technique du bâtiment, définies par la norme NF EN ISO 52120-1. Il existe quatre classes de GTB : A, B, C et D, allant de la plus performante à la moins performante

Quels sont les différentes classes de GTB ?

La classe A correspond à une régulation et une GTB à fort rendement énergétique, qui permettent de réduire la consommation d’énergie du bâtiment de manière optimale.

La classe B correspond à une régulation et une GTB avancées, qui disposent de fonctionnalités spécifiques pour adapter les paramètres des équipements en fonction des besoins et des conditions.

La classe C correspond à une régulation et une GTB standards, qui constituent la référence utilisée pour évaluer les économies d’énergie réalisées par rapport aux autres classes.

La classe D correspond à une régulation et une GTB limitées, qui ne présentent pas d’intérêt d’un point de vue énergétique.

Voici un tableau qui résume les principales fonctions de régulation de chaque classe de GTB :

Fonctions de régulation

Classe A

Classe B

Classe C

Classe D

Chauffage

Régulation centrale automatique évoluée avec fonctionnement par intermittence et/ou commande à rétroaction de température ambiante








Régulation centrale automatique évoluée d'émission pour système thermo-actif








Régulation centrale automatique standard d'émission pour système thermo-actif








Régulation manuelle ou automatique simple d'émission pour système thermo-actif








Refroidissement

Régulation centrale automatique évoluée avec fonctionnement par intermittence et/ou commande à rétroaction de température ambiante








Régulation centrale automatique évoluée








Régulation centrale automatique standard








Régulation manuelle ou automatique simple








Ventilation

Régulation automatique de la ventilation en fonction de la qualité de l'air intérieur et/ou de l'occupation








Régulation automatique de la ventilation en fonction de l'occupation








Régulation automatique de la ventilation en fonction de la température extérieure








Régulation manuelle ou automatique simple de la ventilation








Eclairage

Régulation automatique de l'éclairage en fonction de la lumière naturelle et/ou de l'occupation








Régulation automatique de l'éclairage en fonction de l'occupation








Régulation automatique de l'éclairage en fonction de la lumière naturelle








Régulation manuelle ou automatique simple de l'éclairage








Stores

Régulation automatique des stores en fonction de la lumière naturelle et/ou de la température intérieure








Régulation automatique des stores en fonction de la lumière naturelle








Régulation automatique des stores en fonction de la température intérieure








Régulation manuelle ou automatique simple des stores








Quelle est la différence entre la GTB et la GTC (Gestion Technique Centralisée) ?

La différence principale entre la GTB (Gestion Technique du Bâtiment) et la GTC (Gestion Technique Centralisée) est leur échelle d’intervention. La GTB permet de gérer l’ensemble des systèmes techniques d’un bâtiment ou d’un complexe de bâtiments, tandis que la GTC se concentre sur un seul lot ou un seul aspect, comme l’éclairage ou le chauffage. 

La GTC peut être considérée comme un composant ou un sous-système de la GTB.

Quels sont les avantages d'utiliser un système de GTB dans un bâtiment ?

L’utilisation d’un système de GTB présente plusieurs avantages tels que :

  • L’optimisation énergétique : réduire la consommation d’énergie du bâtiment en adaptant les paramètres de chauffage, de ventilation, de climatisation et d’éclairage aux besoins réels des occupants et aux conditions extérieures.
  • L’amélioration du confort : assurer le confort thermique, acoustique et visuel des occupants en régulant la température, l’humidité, la qualité de l’air et la luminosité des espaces.
  • La détection des pannes : surveiller le fonctionnement des installations techniques et de détecter les anomalies, les dysfonctionnements ou les dégradations, afin de faciliter les interventions de maintenance préventive ou corrective.
  • La gestion centralisée : piloter les équipements techniques à distance, depuis un poste de supervision ou un smartphone, et de visualiser les données de performance du bâtiment en temps réel ou en historique.
  • Le suivi des performances :  mesurer l’efficacité énergétique du bâtiment, de réaliser des bilans, des analyses et des rapports, et de proposer des pistes d’amélioration continue.

Quelles sont les applications pratiques d'une GTB dans un bâtiment ?

La GTB est une solution qui permet d’optimiser la performance énergétique, la sécurité et le confort des bâtiments en utilisant des systèmes de contrôle et d’automatisation avancés.

La GTB peut être appliquée dans ces différents domaines :

  • Le chauffage, la ventilation et la climatisation (CVC) : la GTB permet de piloter les équipements de production de chaleur et de froid, de réguler la température et l’humidité, et de réduire la consommation d’énergie.
  • L’éclairage et l’électricité : la GTB permet de gérer l’éclairage en fonction de la luminosité, de la présence humaine et des périodes tarifaires, de relever les compteurs électriques à distance, et de délester certains équipements en cas de surcharge.
  • La sécurité et le contrôle d’accès : la GTB permet de surveiller les installations et de détecter les anomalies, les pannes ou les intrusions, d’envoyer des alertes aux responsables, et de contrôler les accès aux bâtiments par des dispositifs tels que les badges, la reconnaissance vocale ou la biométrie.

Quel est le prix d'une installation de système GTB ?

Le prix d’une installation de système GTB dépend de la taille du bâtiment, du nombre de points à gérer et du niveau de performance énergétique souhaité.

Un système GTB classique peut coûter entre 25 et 30€ du m2. Il faut donc compter entre 5000 et 7000 € pour un bâtiment de 250 m2. Le retour sur investissement est en moyenne de 6 ans, puisque l’on considère une réduction de factures d’électricité d’environ 20%.

Le nombre d’automates (boitier d’automation), bus, le logiciel de supervision utilisé est à prendre en compte. 

Vous souhaitez connaître le prix que coûterait une installation GTB pour vos bâtiment ainsi que le retour sur investissement ? Demandez votre devis gratuit maintenant.

EXEMPLE DEVIS GTB
Surface35 000 m²
Aides CEE (bonification)72 000 €

Reste à charge pour le client

0 €

Quels sont les bâtiments concernés par la GTB (gestion technique du bâtiment) ?

La GTB peut être appliquée à différents types de bâtiments, qu’il s’agisse de plateformes logistiques, de bureaux, d’établissements d’enseignement, de centres commerciaux, d’hôpitaux, d’hôtels ou d’usines industrielles.

Toutefois, la GTB n’est pas obligatoire pour tous les bâtiments

Selon le décret tertiaire du 23 juillet 2019, seuls les bâtiments à usage tertiaire de plus de 1 000 m² sont tenus de mettre en place une GTB performante avant le 1er janvier 2025, afin de réduire leur consommation d’énergie de 40 % d’ici 2030

Les bâtiments à usage tertiaire sont ceux qui accueillent des activités de services, comme les gares, les écoles, les hôtels, les hôpitaux, les commerces, etc.

Qu'est-ce qu'une prime CEE et en quoi la GTB peut y être éligible ?

Une prime CEE est une aide financière accordée par les vendeurs d’énergie aux projets visant à réduire la consommation d’énergie des bâtiments. 

CEE signifie Certificats d’Économies d’Énergie, qui sont des unités de mesure des économies réalisées grâce aux travaux d’efficacité énergétique.

La GTB peut être éligible à une prime CEE si elle respecte certaines conditions, comme être installée par un professionnel, assurer la régulation de classe A ou B selon la norme NF EN ISO 52120-1, et concerner un bâtiment tertiaire existant depuis plus de deux ans.

De plus, une bonification exceptionnelle de la prime CEE est instaurée pour l’installation ou l’amélioration d’une GTB pour les opérations engagées entre le 29 octobre 2022 et le 31 décembre 2023. Le volume de CEE est multiplié par 2 pour l’acquisition d’une GTB et par 1,5 pour l’amélioration d’une GTB existante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *