Meilleure qualité de l'air : nos conseils

Lorsqu’une climatisation est installée il est important de savoir que ce système peut dégrader la qualité de l'air, ce qui pourrait impacter la santé.

Un mauvais entretien ou son manque de régularité occasionnera des écarts de température trop importants entre l’intérieur et l’extérieur. Ce choc pourra ainsi provoquer des maladies ORL. Un appareil mal réglé peut aussi générer des maux de tête (bruit de ventilation) des douleurs cervicales.

L’air ambiant diffusé déploie des bactéries et de la pollution contenues dans l’air extérieur et intérieur. Les anciens modèles de climatisation vieillissants ou mal entretenus peuvent occasionner des allergies et d’autres maladies respiratoires pouvant développer des formes plus ou moins graves.

Les filtres à air sont la parade à tous ces dysfonctionnements dans l’air ambiant climatisé.

 

Les types de filtres pour améliorer la qualité de l'air

• Les filtres mécaniques pour remédier aux grosses particules, poils d'animaux ou poussières,
• également les filtres électrostatiques pour empêcher la prolifération des acariens et du pollen,
• les filtres antibactériens pour bloquer virus et bactéries,
• et enfin les filtres à charbons actifs pour contenir les mauvaises odeurs.

 

Déshumidifier l'air

Les systèmes de climatisation retiennent le surplus d’humidité dans l’air et réduisent le développement de moisissures ou différentes bactéries pouvant déclencher des symptômes tels que céphalées, développement de pathologies ORL, ou difficultés respiratoires.

La surveillance de l’air est une nécessité et une priorité pour maintenir un air sain. Afin d’améliorer la qualité de l’air il faut avant tout aérer.
Une dizaine de minutes suffiront à maintenir un air sain selon les préconisations de l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur (OQAI). C’est un début mais cela ne suffit néanmoins pas toujours.

 

Meilleure qualité de l'air : bien choisir ses matériaux

Certains matériaux peuvent également polluer comme les meubles, revêtements de plancher et autres produits à faible teneur en composés organiques volatils (COV).

Si au contraire, vous souhaitez renouveler votre mobilier, il est nécessaire de penser à la démolition, informez-vous sur les sources possibles d’amiante (ex : murs en plâtre) dans votre maison.

Afin d’obtenir un air sain, il est conseillé de réduire au maximum les poussières générées à l’intérieur et éviter de travailler en intérieur lorsque vous le pouvez.

 

Entretenir son intérieur

Éliminer les poussières, allergènes et différents contaminants passe par un entretien régulier avec un aspirateur équipé d’un filtre HEPA (Haute efficacité pour les particules fines de l’air).

Ces filtres sont plus efficaces en termes d’absorption car ils recueillent la quasi-totalité des particules polluantes. Il est fortement conseillé d’épousseter régulièrement avec un linge humide qui récoltera sur le support l’ensemble des bactéries.

Autre astuce, un paillasson à l’entrée de la maison, permettra d’éviter de diffuser depuis nos chaussures les acariens extérieurs vers l’intérieur (poussières, produits chimiques, moisissures se trouvant dans la terre ou dans le gazon), sachant que les produits d’entretien domestiques dégagent eux aussi des substances nocives. Ce pour quoi, il est préférable de s’orienter vers des produits ménagers, des produits d’entretien certifiés écologiques.

Axiclim meilleure qualité de l'air le mans.png

Évitez les parfums de synthèse pour préserver la qualité de l'air

Tous les parfums de synthèses contribuent à la dégradation de notre air ambiant. Notamment les bougies parfumées, vaporisateurs, diffuseurs à brancher, et tous les produits de ce genre destinés à masquer les odeurs.

Pour la grande majorité de ces parfums artificiels, ils renferment des composants organiques volatils et très toxiques pour la santé.

Une exposition de longue durée à ces produits peut occasionner des maux de tête, des gênes respiratoires voire des cancers. Pour vous mettre à l’abri de ces dangers domestiques, nous vous suggérons plutôt de traiter les mauvaises odeurs. Pour cela, vous pouvez aérer au moins 10 minutes par jour toutes vos pièces en utilisant un système de ventilation mécanique.

 

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus. L'équipe Axiclim saura répondre à vos interrogations et à vos besoins grâce à son expertise et son expérience. Retrouver également nos articles juste ici sur différents sujets tels que la prime CEE, les CVC ou encore la gestion technique centralisée. Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et LinkedIn afin de suivre notre actualité.